fbpx

E-Health for Africa : le numérique au service de la santé des femmes et des enfants en Afrique

La révolution numérique se vit aussi en Afrique, et c’est une bonne nouvelle, d’un point de vue de l’économie, de l’éducation, de la culture … mais aussi et surtout de la santé.

Partager ce poste

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

E-Health for Africa : le numérique au service de la santé des femmes et des enfants en Afrique

La révolution numérique se vit aussi en Afrique, et c’est une bonne nouvelle, d’un point de vue de l’économie, de l’éducation, de la culture … mais aussi et surtout de la santé. Le numérique fournit des solutions pour lutter contre la pénurie de personnel soignant et l’isolement des zones reculées renforçant ainsi les systèmes de santé et l’accès aux soins.

 

L’AMREF Flying Doctors utilise depuis plus de dix ans les outils numériques au service de la santé : formation à distance de personnel médical grâce au e-learning et au m-learning, diagnostics à distance grâce à la télémédecine (Cellal e Kisal), télétransmission d’informations sanitaires et suivi des patients grâce à la téléphonie mobile (applications, SMS)… Ces innovations en e-santé et en m-santé permettent d’améliorer efficacement l’accès des populations à la santé, jusque dans les zones les plus reculées.

L’AMREF utilise notamment les outils numériques pour former et renforcer la qualité de la pratique des personnels soignants. Ainsi, le programme PRECIS  (Programme régional de renforcement des capacités des infirmiers et des sages-femmes), initié au Sénégal en 2014, permet la formation et la remise à niveau de professionnels de santé maternelle grâce au e-learning. Mis en place à la demande de l’Organisation Ouest-africaine de la Santé (OOAS) et en partenariat avec les Ministères de la Santé de la sous-région, le PRECIS prévoit un curriculum de formation sage-femme harmonisé dans toute l’Afrique de l’Ouest. Au Sénégal, la première promotion de 165 étudiants qui a bénéficié de cette formation continue sera diplômée de mois prochain. La nouvelle promotion comptant 300 étudiants issus des 14 régions du Sénégal, a débuté la formation en mars 2016. Après le succès de cette phase pilote au Sénégal, le programme sera inauguré en Côte d’Ivoire en septembre 2016, avec un objectif de formation de 1 200 jeunes étudiants de premier cycle aux métiers de sage-femme et d’infirmier.

Le recours au e-learning permet de s’affranchir des contraintes géographiques (possibilité de se former à distance), de faciliter la mise à jour du contenu de formation et d’optimiser les coûts, contribuant ainsi à pallier le déficit crucial que représente la pénurie de personnel de santé qualifié dans les zones rurales.

« Avec d’autres sages-femmes et infirmiers de ma région, j’ai appris à mieux maitriser l’informatique et à utiliser internet, puis la formation en ligne nous a permis de nous mettre à jour sur le curriculum de formation actuel de notre profession. (…) J’ai acquis de nouvelles aptitudes et de nouvelles attitudes, des connaissances nouvelles pour mieux prendre en charge mes patientes », témoigne Florence Marie Saar, sage-femme à Popenguine (région de Thiès, Sénégal) qui fait partie de la première promotion d’étudiants formés au Sénégal dans le cadre du PRECIS.

Abonnez-vous à notre newsletter

pour découvrir les dernières actualités de nos programmes de santé en Afrique et de nos actions de plaidoyer en France.

Plus d'articles

Share This