LE CLUB SANTÉ AFRIQUE (CSA)

Une initiative unique pour le développement du continent africain

Le Club Santé Afrique (CSA) est le principal partenaire de l’AMREF dans la mise en place des programmes en Afrique de l’Ouest. Initiative unique et innovante, le CSA est un fonds de dotation qui offre l’opportunité aux entreprises et fondations engagées pour le continent de mutualiser et d’optimiser une partie de leurs ressources en mécénat, de partager les expériences, les programmes, et bien entendu de capitaliser et d’innover en partenariat avec les opérateurs de santé publics africains. Tout en évoluant dans une dimension régionale (Afrique de l’Ouest et Afrique francophone), l’objectif visé est d’améliorer de manière pérenne les conditions de santé des populations et ainsi de contribuer à lever l’un des principaux freins au développement économique du continent. Reconnu par les acteurs publics, le CSA a reçu le soutien du Ministère des affaires étrangères et du développement international ainsi que du secrétariat général adjoint de l’ONU en charge des financements innovants. En 2014, le Club Santé Afrique était composé de 4 membres réunis autour de l’AMREF : Attijariwafa bank, Bouygues, le Groupe CFAO et la Fondation Sanofi Espoir.

Des programmes intégrés pour la santé des communautés

Grâce au soutien du Club Santé Afrique, l’AMREF développe et met en oeuvre depuis 2011 des programmes orientés vers des résultats concrets dans les domaines suivants : • L’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement des enfants en âge scolaire et l’amélioration de leur accès aux soins préventifs et curatifs essentiels (modèle École Santé, initié grâce au CSA) • L’assistance médico-chirurgicale pour enfants, hommes et femmes souffrant de pathologies particulièrement stigmatisantes et marginalisantes (fistule obstétricale, bec de lièvre, cataracte) • Le renforcement des ressources humaines en santé et particulièrement des compétences des sages-femmes et des infirmiers (programme PRECIS) • L’intégration des nouvelles technologies de l’information et de la communication pour améliorer les réponses en santé et briser les barrières liées à l’isolement rural (e-learning pour la formation à distance des sages-femmes et des infirmiers ; télémédecine pour le renforcement des capacités, les consultations et diagnostics et l’accompagnement des médecins et autres personnels de santé par des experts à distance ; utilisation de téléphones portables et tablettes pour gérer des données sanitaires, assurer le suivi des patients et optimiser la référence des cas).

Actuellement, le CSA investit dans l’identification de nouvelles niches d’intervention pour l’AMREF en Afrique de l’Ouest (prévention, dépistage et prise en charge des cancers féminins ; duplication du programme PRECIS à d’autres pays de la région ; identification de nouveaux besoins en assistance médico-chirurgicale). Après un premier cycle de 3 ans et des premiers retours d’expérience sur les différents domaines d’intervention, l’AMREF vise aujourd’hui une intégration plus complète des programmes avec un focus sur l’amélioration de la santé des femmes (santé sexuelle et reproductive, santé maternelle et néonatale, prise en compte transversale du genre) et un focus sur la santé scolaire (amélioration des conditions d’apprentissage, prévention et traitement des principales épidémies, accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement).
Le Club Santé Afrique a une approche portée sur le long terme. Son engagement réunissant le secteur privé en partenariat avec les gouvernements et les organismes internationaux garantit des mises en oeuvre sur le terrain efficaces et rapides. L’autonomisation technologique, scientifique et l’expertise acquise sur le terrain est ensuite déployée et multipliable de manière indépendante. Mouna Kadiri, représentante du groupe Attijariwafa Bank au sein du Club Santé Afrique

De nouveaux membres dès demain

Depuis sa création en 2011, le CSA a fait ses preuves et démontré qu’il est possible de jouer la carte du collectif, d’innover et de pérenniser des programmes pour améliorer durablement les conditions de santé des populations africaines. Les gouvernements ont bien entendu une responsabilité première dans ce domaine, mais en mutualisant les ressources humaines et financières à travers le CSA, les entreprises et les fondations contribuent à cet objectif. Pour renforcer ce premier cycle d’actions et développer des programmes novateurs, d’envergure régionale, les fondateurs du Club souhaitent désormais accueillir de nouveaux membres parmi les entreprises et fondations engagées en Afrique et pour l’Afrique.

En savoir plus et adhérer au Club Santé Afrique :

Silvia Tolve

s.tolve@amref.fr

+ 33 (0) 1 71 19 75 38

www.clubsanteafrique.org