fbpx

Mettons fin aux mutilations génitales féminines !

Partager ce poste

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Mettons fin aux mutilations génitales féminines !

Ce vendredi 28 août, plus de 1 200 jeunes filles Massai participeront à une grande cérémonie de passage à l’âge adulte à Loitokitok, au Kenya. Développée par l’AMREF en lien avec les communautés Massai, cette cérémonie joyeuse et colorée propose un rituel alternatif pour marquer le passage du statut de fille à celui de femme, excluant toute forme de mutilation génitale féminine. La clé du succès de cette initiative : l’implication des communautés et le dialogue avec les leaders communautaires.

Les mutilations génitales féminines restent un grand problème de santé publique dans certaines régions d’Afrique. Pour mettre un terme à ces pratiques néfastes tout en respectant les usages culturels, l’AMREF travaille main dans la main avec les communautés pour mettre en place des rites de passage alternatifs.

La cérémonie traditionnelle de passage à l’âge adulte, très colorée et festive, reste inchangée, mais la pratique des mutilations génitales est supprimée. Au lieu de cela, les jeunes filles sont sensibilisées sur la santé sexuelle et reproductive, le VIH/Sida et le respect de leurs droits. Par ailleurs, ces jeunes filles poursuivent leur scolarité plus longtemps et se marient plus tard.

A ce jour, plus de 7 000 jeunes filles au Kenya ont déjà bénéficié du Rite de Passage Alternatif, un programme qui a fait ses preuves et que l’AMREF s’applique aujourd’hui à étendre à d’autres régions du Kenya.

 

campagne-FGC

 

Abonnez-vous à notre newsletter

pour découvrir les dernières actualités de nos programmes de santé en Afrique et de nos actions de plaidoyer en France.

Plus d'articles

Share This