ASSISTANCE MÉDICO-CHIRURGICALE ET TÉLÉMÉDECINE

Zones d’intervention : Sénégal (régions de Ziguinchor, Kolda, Sédhiou, Tambacounda, Louga, Matam et Thiès)

Année de lancement : 2011

Objectifs : réduire l’incidence de la fente labio-palatine, de la fistule vésico-vaginale et de la cataracte

Nombre de bénéficiaires : 2 302 patients consultés et traités, 1 158 patients opérés

Partenaire financier : Attijariwafa bank, CFAO, Club Santé Afrique, Fondation Sanofi Espoir, Total RM

Contexte

Au Sénégal, la centralisation des spécialistes dans les hôpitaux de la capitale entraîne une grande disparité entre les services chirurgicaux disponibles à Dakar et dans les hôpitaux régionaux. La couverture en soins des patients ayant besoin de chirurgie et vivant en milieu rural est particulièrement faible. L’AMREF a mis en place des missions d’assistance médico-chirurgicale pour aller soigner ces patients en zones isolées, ciblant trois pathologies : la cataracte, la fente labio-palatine et la fistule obstétricale. Outre leurs répercussions sur la santé, ces trois pathologies ont un impact significatif sur la vie sociale, scolaire et professionnelle des malades.

Actions

Ce programme apporte une assistance chirurgicale comprenant les consultations, les opérations, l’approvisionnement en matériel et en médicaments, ainsi que la formation in situ du personnel soignant local.. A cela s’ajoute l’apport d’une expertise aux agents de santé ainsi qu’une formation continue du personnel local. En moins de 72 heures, chaque médecin consulte en moyenne 40 personnes et opère une vingtaine de patients dans les centres de santé ou dans des blocs opératoires ambulants.

Résultats

• 16 camps de traitement organisés (9 sur cataracte, 5 sur la fistule, 2 sur la fente labio-palatine)
• Mise en réseau de 4 hôpitaux régionaux et d’un centre hospitalier universitaire situé à Dakar, via une plateforme de télémédecine (possibilité de partage de dossier patients numérisés, de télé-consultation, de télé-enseignement et de télé-expertise)
• 2 302 patients consultés et traités
• 1 158 patients opérés
• 211 personnels de santé formés

Perspectives

La phase 2 du programme a débuté en 2014. Aux 3 pathologies initialement identifiées comme prioritaires pour ce programme (cataracte, fistule et fente labio-palatine) s’ajoute le dépistage et le traitement du cancer du col de l’utérus.

fatoumata

Ma vue s’était tellement détériorée que je n’osais plus sortir de chez moi sans être accompagnée. Grâce au camp de consultation de l’AMREF, et j’ai pu être opérée de la cataracte. Je vais pouvoir à nouveau cuisiner et m’occuper de mes chèvres et mes brebis.

Fatoumata La, 70 ans, opérée de la cataracte.