Programme Cellal e Kisal (Sénégal)

Localisation Région de Kolda (centre-sud du Sénégal)
Durée Avril 2015 – Mars 2020
Partenaires financiers Club Santé Afrique, Agence Française de Développement, Coopération Monégasque
Partenaires opérationnels Humanité et Inclusion, le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale du Sénégal et ses services décentralisés, les autorités locales, les réseaux d’organisation à base communautaire.

L’OBJECTIF

 

Contribuer à réduire la morbidité et mortalité maternelles, néonatales et infantiles grâce à un dispositif intégré utilisant les technologies de l’information et de la communication (TIC).

LE CONTEXTE

 

La région rurale de Kolda au sud du Sénégal est marquée par des taux de mortalité maternelle et infantile nettement supérieurs aux valeurs nationales en raison du manque d’infrastructures et de personnel de santé.
La faiblesse de l’offre de soins dans la région génère des carences en termes de prise en charge, en particulier au regard des interventions à haut impact en santé maternelle, néonatale et infantile (SMNI). Par ailleurs, du fait de leur éloignement géographique et du faible niveau d’information dont elles disposent au sujet des parcours de soins, on constate un faible taux de fréquentation des structures de santé par les communautés isolées de la région.

NOS ACTIONS

 

Cellal e Kisal renforce l’accès à une offre de services de qualité en santé maternelle, néonatale et infantile à travers le développement d’un dispositif TIC pilote et intégré. Il s’articule autour de plusieurs technologies interconnectées favorisant l’identification, le référencement et le suivi des femmes enceintes depuis leur enregistrement jusqu’aux 2
premières années de l’enfant (approche Track-Check-Retain) : une application mobile permettant aux relais communautaires de faire le lien avec les structures de santé et assurer un suivi rapproché des femmes et des enfants, une valise de télémédecine au niveau des centres de santé pour réaliser des examens pointus dans des zones reculées, et la plateforme de télémédecine, qui relie les hôpitaux régionaux et les services spécialisés de soins.

 

LES RESULTATS

 

  • Déploiement de la valise de télémédecine : 735 femmes enceintes consultées
  • 9 899 grossesses et 67 662 enfants de moins de 5 ans enregistrés et suivis via le dispositif numérique en 2018
  • Plus de 70 000 participants cumulés aux activités en faveur du changement de comportement (grossesse à moindre risque, approche genre, etc.) grâce à l’action des 80 relais communautaires formés par l’Amref
  • Mise en œuvre d’un volet relatif au cancer du col de l’utérus avec l’équipement des structures de santé de la région en unités de dépistage et de cryothérapie